Le futur de la distribution du marché de l’optique et de l’audioprothèse

Face à la guerre des prix qui règne sur le secteur de l’optique en France et l’entré de nouvelles marques dans le marché pour concurrencer avec ses leaders comme Optical Center, une étude globale a été menée auprès des professionnels du secteur (site de vente en ligne, dirigeants de grandes enseignes, réseaux d’officine, etc) pour comprendre les nouveaux modèles de distribution sur les marchés de l’optique et de l’audioprothèse, deux segments interdépendants.

L’accès aux soins et les réseaux de distribution

L’accès aux soins est devenu une véritable aubaine pour les français à cause des pratiques tarifaires des professionnels de santé. Dans cette problématique, le débat reste d’actualité entre l’assurance maladie et les complémentaires santés pour trouver de nouveaux mécanismes de financement. Cependant, le marché de l’optique et de l’audioprothèse sont également concernés par ce sujet puisqu’ils se retrouvent au milieu des débats au tour de l’accès aux soins et les tarifs proposés.

En panne d’innovation en matière de commercialisation, les opticiens essayent de trouver des solutions pour contourner la pression croissante sur les prix et confronter l’entré de nouveaux concurrents sur leur marché. Il s’agit des sites de vente en ligne, de pharmaciens d’officine, des discounters et plusieurs nouveaux entrants qui menacent les plus anciens. Ainsi, les grandes marques comme, Afflelou et Gadol ont changé leur démarche en se projetant sur le marché de l’audioprothèse à qui on prévoit une grande croissance dans les prochaines années, malgré sa taille modeste.

Le digital pour prôner l’innovation produit

Que ce soit pour l’audioprothèse ou l’optique, la croissance de ces deux marchés passe essentiellement par leur capacité à innover. Il s’agit des efforts qui devraient être fourni par les fabricants et les détaillants pour améliorer les caractéristiques techniques de leurs produits, améliorer leurs méthodes de communication, moderniser leurs espaces de vente et identifier des réseaux plus courts pour la distribution.

Actuellement, les opticiens ont incarné le digital dans leurs procédures de vente avec la digitalisation des magasins, mais les résultats ne sont pas encore exceptionnels. En revanche, les nouvelles pépites du e-commerce travaillent désormais sur la mise en place de canaux de distribution plus courts et fluides. Ces derniers sont considérés comme les plus innovants du marché en termes de relation avec le client.