La Gestion d’actif : comment fonctionne ?

 

Proposée essentiellement par des sociétés spécialisées, appelées sociétés de gestion ou Asset Managers, la gestion d’actif consiste à gérer l’argent d’investisseurs afin de le faire fructifier à moyen ou à long terme. En France on recense plusieurs centaines de sociétés de gestion, dont A Plus Finance, qui a plus de 20 ans d’expérience dans la gestion d’actif.

Les Asset Managers en France

La gestion d’actif repose sur la gestion des fonds qui ont été confiés par des investisseurs dont l’unique objectif et d’obtenir un rendement important en enregistrant des plus values sur le moyen ou le long terme.
En effet, un Asset Manger est une société qui est dans la plupart du temps une filiale d’un assureur ou d’une banque qui prend en charge la création, ainsi que la gestion des produits d’investissements qui sont généralement proposés par des banques ou des sociétés d’assurance comme des fonds communs de placement ou des Sicav.
Les entreprises et les particuliers peuvent déléguer la gestion de leur investissement à ce type de société. En gérant les comptes de tiers, la société est tenue à respecter toutes les contraintes réglementaires et contractuelles.
Aujourd’hui, en France un grand nombre d’institutions d’assurance ou bancaire possèdent une filiale de société de gestion. En 2005, les actifs qui ont été gérés en gestion collective par 480 sociétés de gestion agréées, ont été estimés à 1098 milliards d’euros.
Dans l’hexagone, la gestion d’actif est dominé par des grandes sociétés comme Axa Investment Managers, Ixis Am, BNP Paribas Asset Management et A Plus Finance.

Les différents types de gestion

Dans la gestion du compte de tiers, il existe deux types de gestion, la gestion collective ou la gestion sous mandat. La gestion collective offre des OPCVM, qui sont des produits destinés à de nombreux investisseurs qui participent en achetant des parts comme des FCP et des Sicav.
Le deuxième type de gestion, est la gestion sous mandat qui est généralement conclue par un contrat entre la société de gestion et le client. En effet, ce type de gestion ne s’adresse qu’à un seul client, toutefois la société de gestion peut incorporer des produits de gestion collective dans ce mandat.

Le gestionnaire de portefeuille

Le gestionnaire à pour mission de faire fructifier le capital de ses clients tout en prenant très peu de risques. Pour ce faire, le gestionnaire vend et achète des valeurs mobilières pour le compte de la société. Très souvent les gestionnaires qui sont chargés de gérer les actifs sont très souvent spécialistes d’un type de produit financier (obligations, actions, Sicav…) ou d’un marché bien précis (Amérique du Nord, France, Europe…).

La place des PME dans le développement économique

Dynamique des PME dans un monde en mutation

Les PME (petites et moyennes entreprises) sont devenues, avec les années, le principal moteur économique dans la plupart des régions du monde et constituent plus de 99 % des entreprises du secteur privé (sans compter les sociétés d’État ni le secteur financier). Au Canada, d’après les statistiques publiées par Industrie Canada en 2018, on dénombrait 2. 6 millions de PME (moins de 500 salariés) qui embauchaient près de 25 millions d’individus en décembre 2017, soit 90 % des emplois du secteur privé. Elles investissent presque autant que les grandes dans des activités de recherche et de développement (RD), mais sont moins présentes dans les activités internationales. Quant à leur contribution au produit intérieur brut (PIB), elles dépassent légèrement celle des grandes entreprises selon les années et selon les pays.

Les PME et la gestion financière

La gestion financière ne concerne pas uniquement la gestion du financement des entreprises, mais principalement la gestion des flux monétaires et des conséquences financières des diverses décisions. Cela est particulièrement important pour les PME étant donné leurs particularités et l’environnement souvent contraignant dans lequel elles évoluent. En effet, l’accès limité aux ressources financières externes, la difficulté à séparer les ressources financières de l’entreprise et celles de son propriétaire-dirigeant, le manque de formalisation de certaines pratiques de gestion financières et la multitude d’objectifs poursuivis par le dirigeant, obligent à considérer les PME comme un ensemble d’entreprises distinctes et non un modèle réduit de la grande entreprise.

L’absence de certaines compétences peut aboutir à des décisions financières qui ne sont pas optimales, voire qui sont simplement erronées, et peut affecter la performance de l’entreprise, voire la placer en difficulté. La société de gestion “A Plus Finance” peut accompagner les moyennes et petites entreprises déjà établies dans leurs activités. Elle peut également aider l’entreprise à trouver des co-investisseurs ou des financements bancaires. L’équipe regroupe des entrepreneurs et des financiers.
A Plus Finance, spécialisée dans la multigestion et le capital investissement, affiche une double ambition : dégager la meilleure rentabilité pour les souscripteurs de ses fonds et soutenir les sociétés françaises dans leurs développements.
Malgré leur bonne volonté et leur désir de croissance et de rentabilité, trop d’entrepreneurs considèrent que la finance ne concerne que le financement de l’entreprise : une fois qu’on a mis de l’argent dans l’entreprise pour démarrer, tout devrait bien aller ! Ou encore, on vend, donc on est rentable et on a de l’argent…
Ces affirmations, que l’on entend parfois, caricaturent relativement bien le niveau de connaissances en gestion financière que l’on trouve dans certaines PME.

Le capital-investissement et ses leviers pour accélérer l’innovation

Le capital-développement et le LBO, un accélérateur d’évolutions favorables à l’innovation

Le LBO (Leverage Buy Out) est un montage financier qui permet le rachat d’une entreprise par le biais d’une société holding. Il existe plusieurs formes de LBO selon la situation du successeur. Si ce dernier fait déjà partie de l’entreprise, cette opération est appelée Management Buy Out (MBO), s’il est externe, il s’agit d’un Management Buy In (MBI). Il peut également s’agir d’une combinaison des deux, où les dirigeants internes rentrent en association avec un dirigeant externe. Dans ce cas, l’opération est appelée Buy In Management Buy Out (BIMBO). Enfin, l’opération s’appelle Owner Buy Out (OBO), si le dirigeant actuel rachète la participation des actionnaires minoritaires.

Les montages financiers des LBO dépendent de la dette utilisée. Les dettes seniors sont apportées par la banque et sont prioritaires lors du remboursement. Les dettes mezzanines sont remboursées en second lieu et sont fournies par les compagnies d’assurance et les fonds mezzanines. Les apporteurs de fonds reçoivent généralement une participation dans le capital de l’entreprise ou des obligations avec bon de souscription d’actions (OBSA) pour compenser le manque de liquidité de l’investissement effectué.

L’opération LBO comprend souvent plusieurs tranches de dettes ayant différentes modalités de remboursement et les apporteurs de fonds peuvent ainsi combiner différents types d’investissements (une dette senior, une dette mezzanine et un investissement en fonds propres) pour financer la transaction. Par ailleurs, le LBO permet à l’acquéreur d’avoir le contrôle de l’entreprise cible tout en minimisant son apport en fonds propres. En 2015, ces opérations n’ont concerné que 19, 8 % des entreprises financées, mais le montant affectés par opération étant généralement très élevé, ce qui a constitué la somme la plus élevée octroyée par les investisseurs pour soutenir ces opérations de transmission (65 % du montant total d’investissement en France).


Qu’est-ce qu’une société de gestion ? Quel est son rôle ?

Les sociétés de gestion de portefeuille sont des établissement de crédit (ou des entreprises d’investissement) ayant obtenu un agrément de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) pour fournir des services d’investissement. Elles sont donc des entreprises d’investissement qui gèrent des portefeuilles collectifs ou individuels d’instruments financiers pour le compte de clients.
Lorsque l’entreprise rencontre des difficultés financières, la société de gestion de portefeuille peut intervenir pour aider l’équipe dirigeante à redresser la situation financière de la firme.
A Plus Finance, une société de gestion indépendante, accompagne les PME déjà établies dans leurs activités. Elle bénéficie de trente ans d’expertise dans la gestion d’actifs non cotés, auprès d’une clientèle privée et d’institutionnels.
A Plus Finance intervient autour de cinq domaines d’expertise : la multigestion, l’immobilier, l’audiovisuel et le cinéma, l’investissement dans les jeunes entreprises innovantes, le capital-développement et la transmission.

 Les bienfaits du jeûne de Ramadan

 

   Le jeûne : une nouvelle thérapie

 

Quels sont les avantages médicaux du jeûne du Ramadan ?

 

Rappelons d’abord que le musulman ne jeûne pas en vue de profiter de quelques avantages pour sa santé, mais uniquement parce que cela est un ordre venant de Dieu.

Il est néanmoins une réalité indéniable que le jeûne a de nombreux avantages pour notre bien-être physique et spirituel.

Le jeûne, au sens de régime alimentaire, est une méthode couramment utilisée depuis très longtemps par la médecine pour faire perdre des kilos, reposer le système digestif et diminuer le nombre de lipides dans le sang.

Le régime total, dit “crash diet” en anglais, a beaucoup d’effets négatifs.

Or le jeûne qui est une obligation religieuse en islam a un sens différent de celui du régime.

 

Le jeûne islamique n’entraîne ni malnutrition, ni déficience en apport calorique.

Pendant le Ramadan, les musulmans qui jeûnent ont un apport en calorie soit conforme à la moyenne recommandée, soit légèrement au-dessous.

En outre, le jeûne du Ramadan est pratiqué de façon volontaire, et n’est pas un régime ou une médication prescrite par le médecin ou le diététicien.

Quand on jeûne, on se souvient des gens qui souffrent de la faim dans le monde et l’on pense plus sérieusement à leur venir en aide. Ceci est spécifique au jeûne islamique.

 

   Ramadan :

 

Le mois de Ramadan est un mois où l’individu se demande des comptes à lui-même et bride son moi charnel.

 

Naturellement, ce qui est voulu, c’est que cet état continue après le Ramadan.

Si les bienfaits qu’a apportés le Ramadan, que ce soit physiquement ou spirituellement, perdurent après ce mois, toute notre vie spirituelle et matérielle, s’écoulera dans le bien et le bonheur.

 

Par ailleurs, le jeûne du Ramadan n’a pas le même sens que celui des chrétiens qui consiste en un régime de protéines ou de fruits.

Dans le jeûne islamique, il est permis de consommer en quantité raisonnable de tout ce qui est normalement licite.

La seule différence matérielle entre le jeûne du Ramadan 2018 et le jeûne dit “régime total” est les heures de repas.

Pendant le jeûne islamique, le croyant ne prend pas le repas de midi, mais seulement un petit-déjeuner très tôt (sohour), puis de l’aurore jusqu’au coucher du soleil, il ne mange, ni ne boit absolument rien.

 

La privation d’eau pendant le jeûne ne nous est pas nuisible. Lors du jeûne, la soif, due à un manque d’eau, pousse les liquides de notre organisme à être plus concentrés.

La légère perte d’eau (déshydratation) qui survient pendant le jeûne peut conduire à une vie plus saine, car, comme pour les plantes, le corps a un mécanisme qui conserve sa propre eau (divers liquides organiques).

 

Parmi les effets physiologiques du jeûne, on compte aussi la baisse du cholestérol et du glucose dans le sang, ainsi que la baisse de la pression artérielle systolique.

En fait, le jeûne du Ramadan peut être conseillé à ceux qui veulent stabiliser leur diabète (s’ils ne dépendent pas de l’insuline), leur surpoids et leur hypertension.

 

  Les secrets et les bienfaits spirituels du jeûne :

En plus des bienfaits matériels et physiologiques, le jeûne a aussi beaucoup d’effets positifs aux niveaux physiologique et spirituel.

Ceux qui jeûnent pendant le Ramadan entrent dans un état de paix et de sérénité en raison des plaisirs spirituels qu’ils retirent du jeûne.

Les haines et les rancœurs personnelles tombent à leur niveau le plus bas.

 

Le jeûneur se rappelle cette parole du Messager de Dieu : “Quand l’un de vous jeûne, (…) si jamais quelqu’un vient à l’insulter ou à le molester, qu’il dise ‘Je jeûne’.”

Ce bien-être spirituel et psychologique peut provenir de la stabilisation du taux de glucose dans le sang, qui peut être due à l’hypoglycémie pendant le jeûne, ou des changements qui surviennent dans le comportement du jeûneur.

 

Pendant les nuits du Ramadan, le croyant accompli 20 raka’at de prière de tarawih à la suite de la prière de la nuit (‘icha).

Cela a sans aucun doute des bienfaits sur la vie spirituelle et matérielle du croyant. Chaque raka’at effectuée fait perdre environ 10 calories.

D’autre part, réciter par cœur certaines sourates du Coran apporte non seulement une paix dans le cœur et l’esprit, mais permet en même temps l’exercice et l’amélioration de la mémoire.

C’est pour ces raisons que certains médecins professionnels encouragent leurs patients musulmans à jeûner – à condition de les garder sous contrôle médical.

 

Les musulmans en bonne santé n’ont pas à craindre de s’affaiblir en jeûnant.

Au contraire, le jeûne les rendra plus sains, plus forts et plus résistants.

Dans une autre étude menée sur les effets du jeûne, il a été découvert qu’un grand nombre de jeûneurs souffrant de constipation, du syndrome du côlon irritable et d’autres maux qui ne sont pas des maladies empêchant le jeûne, ont guéri pendant le Ramadan.

   Comment bien se préparer pour planifier sa stratégie de marketing ?

 

    Planifier, prévoir pour ne pas être surpris !

Établir des scénarii pour faire les choix les plus adaptés. Visualiser un résultat final et décrire comment y arriver…

Les hommes et les organisations humaines planifient leurs actions individuelles et collectives, quotidiennes ou pour leurs besoins futurs, depuis l’homo sapiens jusqu’à l’ère moderne.

 

  Le monde de la gestion

Un niveau considérable de planification pour les organisations a été atteint durant la révolution économique en Europe.

Le monde de la gestion est éternellement reconnaissant aux pères fondateurs de la gestion moderne (contrôler, Diriger, Organiser, Planifier).

Leurs méthodologies orientent plusieurs disciplines de gestion aujourd’hui, parmi lesquelles “le marketing”.

 

  Planification marketing

 

La planification marketing dans les entreprises et les organisations qui ont un souci de se positionner auprès d’une cible est devenue une nécessité pour survivre à la compétition (quelle que soit très structurée et rigoureuse ou faite à la va-vite, écrite ou non documentée, portée par toute une équipe ou une seule personne, avec un budget important ou des ressources limitées, à très court terme ou sur plusieurs années…).

 

Les professionnels s’accordent sur le fait que plusieurs organisations semblent aujourd’hui planifier les activités du marketing.

Si ce n’est pas pour assurer des revenus, c’est pour s’assurer d’être perçues comme elles le voudraient.

 

  Les principales idées-forces du marketing

 

– Démarche itérative : l’entreprise doit bien analyser les marchés et l’environnement, planifier les décisions et actions, mettre en œuvre les plans d’action, contrôler les réalisations et bien évidemment, en tirer des leçons ;

 

– État d’esprit : un bon marketeur doit se placer systématiquement du point de vue du consommateur en faisant du couple “besoins-produits” la clé des réflexions, décisions et actions de l’entreprise.

Il doit également utiliser et appliquer avec rigueur des techniques pertinentes et utiles (informatique, économie, mathématique, statistique, sociologie, psychologie…).

 

La stratégie d’entreprise crée une valeur économique durable dans un contexte de marché donné !

Il s’agit là, d’un ensemble de mesures et choix à prendre pour réaliser une certaine vision de l’entreprise.

 

La planification marketing pourrait donc devenir une action stratégique si elle réussit à mobiliser toutes les fonctions de l’entreprise et si cette dernière s’y engage dans le long terme et avec des choix assumés comme étant difficilement réversibles.

 

Le secteur des télécommunications innove !

La communication est un besoin fondamental.

C’est l’un des outils les plus puissants que l’homme ait créé après le feu.

 

Un plan marketing doit répondre à des objectifs d’affaires : réduction des coûts, augmenter le revenu par type de clientèle, augmentation de la notoriété d’un service, fidéliser des segments de clientèle…

Le marketing de contenu est le seul marketing qui reste valable aujourd’hui !

 

Dans un monde où la rapidité est la clé du succès, les nouvelles technologies ont pu répondre à tous les besoins !

La place des opérateurs télécoms (Orange, Paritel, Bouygues télécom, SFR) au sein de ces mutations est essentielle vu qu’ils sont au jour d’aujourd’hui, les vecteurs des échanges interpersonnels.

Paritel est l’un des grands opérateurs, il bénéficie du meilleur réseau !

Ses points forts sont la lisibilité de l’offre, la marque et le réseau.

‘‘ Je suis très alarmée ’’ déclare madame Iman sur l’affaire de son mari théologien

 

Inculpé et incarcéré en France pour acte immoral, le théologien suisse était resté après sa garde à vue en détention provisoire à la prison de Fleury-Mérogis en Essonne, en attendant le rapport d’une expertise médicale. Quelques jours après, la cour d’appel a statué le 22 février sur la demande de libération de l’islamologue. Une demande qui a été rejetée jugeant l’état de santé du présumé compatible avec son incarcération.

Un état qui s’empire


Les partisans de Tariq Ramadans, se mobilisent de plus en plus notamment sur les réseaux sociaux.
Sur la page ‘‘ FreeTariqRamadan ’’ créée par le comité de soutien à l’islamologue, une vidéo publiée, a été partagée plus de dix-sept mille fois en l’espace de deux jours ! Dans cette vidéo, on assiste à l’un des rares témoignages de Mme Iman, l’épouse de l’intellectuel, qui s’inquiète énormément pour l’état de ce dernier. ‘‘ Il souffre d’une maladie chronique sévère ’’, indique-t-elle.
Elle vient également d’apprendre des nouvelles alarmantes au sujet de sa santé après la dernière visite de l’avocat.
La femme de l’intellectuel âgé de 55 ans, affirme que son mari souffre depuis plusieurs années d’une maladie chronique sévère, une sclérose en plaques ainsi qu’une autre neuropathie (non encore identifiée), nécessitant tous deux l’administration d’un lourd traitement médical. D’après le témoignage de Mme Iman, l’avocat déclare que ‘‘ les conditions de détention dans lesquelles il se trouve sont complètement indignes, ce dernier ne bénéficie pas des soins médicaux nécessaires à son état physique ’’, elle se dit parallèlement très alarmée. Elle confie aussi, ne pas être sure que son époux a droit en prison à un traitement juste et impartial, ‘‘ Il a été reconnu comme étant coupable dès le début de l’enquête sur la base d’accusations mensongères et non fondées… Il est victime d’un violent lynchage médiatique… ’’. Concernant son maintien en détention, elle estime qu’il n’y a aucune raison de penser qu’il chercherait à s’enfuir, il s’est présenté de son plein gré à la convocation de police et n’a jamais cherché à échapper à la justice.

La naissance de vifs débats en France


Le 2 février, l’intellectuel très controversé du moment, a été mis en examen après accusations des pires agissements, après les plaintes de deux femmes dont l’un sur personne vulnérable, qui ont débouché fin octobre 2017 à une information judiciaire remise à trois juges d’instruction.
Entre défenseurs et détracteurs du théologien, cette affaire suscite un vif débat au rang de la communauté française. De son coté, Tariq Ramadan, conteste fortement les inculpations qui le visent.
En début février, la Cour d’appel de Paris, avait ordonné son placement provisoire, craignant une éventuelle fuite à l’étranger, ou de probables pressions sur les plaignantes en question ou d’autres femmes ayant témoigné sous anonymat. Les avocats ont proposé suite à cette décision, plusieurs garanties pour revendiquer la remise en liberté de leur client pou raison de santé ; le versement d’une caution de 50 000 euros, la remise de son seul et unique passeport suisse ainsi que l’obligation de pointer quotidiennement au sein du commissariat. Ils ont suggéré également une possible mise sous surveillance électronique. En dépit de ces éléments, la justice a maintenu sa décision pour le maintien provisoire en détention.

   Télécommunications : technologies optiques

 

    Fibre optique dans la boucle locale

Dans les années 90, les opérateurs de télécommunications (Paritel, Orange, SFR….) ont commencé à offrir des services téléphoniques de meilleure qualité aux abonnés des zones rurales reculées grâce à une nouvelle topologie d’infrastructure qui installait les dispositifs électroniques dans le réseau extérieur plutôt qu’à l’intérieur de l’environnement protégé du commutateur central classique.

Par la suite, dans les années 2000, les observateurs du secteur ont prédit que dans de nombreux pays, l’investissement dans l’infrastructure de la boucle locale permettrait de délivrer des services à haut débit jusqu’au domicile de l’abonné (FTTH) ou au bureau (FTTO) sur un réseau tout fibre optique (l’AFN) dont le déploiement devrait être achevé en 2005 dans les pays de l’OCDE.

 

Au milieu des années 2000, les opérateurs de câblodiffusion équipés de réseaux optiques commutés en étoile permettant d’assurer une interactivité complète ont pris l’initiative.

L’AFN n’a cependant pas connu le développement que beaucoup attendaient.

Les réseaux hybrides fibre-cuivre coaxial dans la boucle locale ont pris leur essor dans l’OCDE, d’autant que la demande de haut débit explose avec la signalisation via DSL.

Au rythme actuel, il faudrait des décennies avant que la FTTH soit couramment disponible dans les pays de l’OCDE.

 

   Coûts de déploiement des réseaux FTTH :

Il convient de noter que les coûts indiqués pour la FTTH, ou même pour le DSL-HFC, dépassent largement les coûts d’infrastructure des pays en développement, qui risquent en outre de ne pas disposer d’une topologie favorable au raccordement des domiciles et des bureaux.

Le coût d’équipement par domicile ou par bureau varie en fonction de la longueur de la boucle (et donc des densités de logements et de bâtiments).

Il convient donc d’envisager trois scénarios de déploiement : urbain, périurbain et rural.

Dans le cas de la fibre coaxiale hybride, qui utilise un sous-répartiteur commun (pour 300 connexions), le prix pourrait descendre à quelque 200 000 millions d’euros, aux prix actuels, somme qui n’est pas excessive pour une infrastructure en France.

Mais, d’autres technologies permettraient-elles de la déployer de manière plus économique ?

Qui plus est, pour minimiser la distance jusqu’à chaque abonné (un facteur critique pour la quantité de bande passante délivrée) les prestataires de services doivent installer les composants électroniques nécessaires au DSL-HFC en un plus grand nombre de points du réseau ; or, plus leur densité augmente, plus les coûts montent.

 

Le déploiement de réseaux à haut débit capables de distribuer des tri services (télévision, Internet et téléphonie) entraînera peut-être, pour les boucles locales optiques, l’installation de la fibre à un point plus avancé du réseau d’accès, plus proche de l’abonné.

La décision des prestataires de services (opérateurs télécoms : Paritel, Orange, Bouygues Télécom…) quant à l’endroit où installer les composantes électroniques et où faire aboutir la fibre aura une influence déterminante sur le coût du réseau.

   Comment prendre de belles photos avec un iPhone ?

 

Apple livre ses secrets pour réussir des photos parfaites avec un iPhone

Avec ou sans flash ?

Votre iPhone dispose d’un flash. Autant l’utiliser dans le cas d’une faible lumière ou en intérieur.

Dans l’appli “Appareil photo”, tapotez sur le bouton disponible en bas à gauche.

Trois options s’offrent à vous : Auto, oui et non.

Si votre iPhone est protégé par une coque et si celle-ci est trop épaisse, le flash risque de rebondir sur les bords de cette dernière, affichant un voile sur votre photo.

Auquel cas, enlevez la protection de votre iPhone avant d’utiliser le flash.

 

  Détection des visages

Les iPhone, 4S, 5, 5C, 5S…, iPhone X disposent tous d’une option de détection de visages.

Lors de la prise de vue, les visages des sujets sont encadrés d’un filet jaune. Vous avez ainsi la garantie que la mise au point sera effectuée sur ces derniers. La détection des visages est automatique, vous n’avez rien à faire.

 

  Verrouillage AE/AF

Si vous souhaitez prendre une série de photos sans devoir faire la mise au point et le réglage de l’exposition à chaque prise de vue, l’appareil de l’iPhone peut verrouiller ces deux critères.

Tapotez votre écran sur le sujet et laissez votre doigt appuyé plusieurs secondes.

En bas de l’écran apparaît alors l’indication “Verrouillage AE/AF” (Auto Exposition / Auto Focus). Pour déverrouiller ce réglage, tapotez l’écran.

  Le mode carré et les filtres

Depuis qu’Instagram a fait craquer des millions d’utilisateurs avec son mode carré et ses filtres vintage, tout le monde s’y met, Apple y compris.

 

Pour accéder au mode Carré, faites glisser votre doigt sur l’écran.

Cadrez et tapotez en bas à droite sur l’icône trichromie pour voir en direct l’application des neuf filtres disponibles.

Tapotez sur celui de votre choix pour agrandir l’aperçu. Il ne vous reste qu’à déclencher. À noter que les filtres sont également disponibles en mode “Photo classique”.

 

 

   Le mode panoramique

Depuis la sortie d’iOS 6, l’app Appareil photo dispose d’un mode “Panoramique”.

Cette fonction est disponible sur les iPhone 4S, 5, 5C…, iPhone X et l’iPod touch de dernière génération (5G).

Ouvrez l’app “Appareil photo”, faites glisser votre doigt jusqu’à “Panoramique”.

Positionnez-vous confortablement et déclenchez. Effectuez alors une rotation (jusqu’à 240 degrés) avec le haut de votre corps, tout en douceur.

Pour que votre panorama soit réussi, veillez à ce que la pointe de la flèche suive très précisément la ligne jaune, qui fait office de guide.

Rassurez-vous, avec un peu d’entraînement, ça devient plutôt facile !

  Un panorama vertical, et pourquoi pas ?

Faites pivoter votre iPhone ou iPod touch pour qu’il soit à l’horizontale.

Lancez l’app “Appareil photo” et activez la fonction Panoramique. Vous allez réaliser un panorama vertical, ce qui peut donner de bons résultats dans certains cas.

Par exemple, face à un beau bâtiment ou à un grand arbre.

Par défaut, la flèche se situera en haut, indiquant qu’il faut commencer par le ciel, inverser-la pour commencer le diaporama par vos pieds, plus pratique.

 

Les nouvelles technologies sont en train de changer le monde !

Comme chaque année, “OTPV” a sélectionné les nouveaux produits high-tech lancés sur le marché a travers ses guides d’achats.

OTPV” est un site comparateur de produits high-tech haut de gamme, il est parmi les guides d’achats les plus fiables.

Vin : tout savoir sur le classement des vins en France

Souvent entre les différentes appellations qu’on retrouve sur les étiquettes des bouteilles de vin, on se perd facilement. Mais encore plusieurs consommateurs ignorent que les vins sont classés selon une classification hiérarchique. En effet, toutes les régions viticoles ont un classement qui correspond à la hiérarchisation, c’est à dire les vins sont classés entre autres selon une appellation régionale comme le Bordeaux, Languedoc ou Bourgoggne là ou le vin est produit.

Comment les vins français sont-ils classés ?

Les catégories des vins en France

Les vins français sont classés selon 4 catégories : le vin de table, le vin de pays, Appellation d’Origine Vin De Qualité Supérieure  et enfin Appellation d’Origine Contrôlée (AOC). Sans compter les quelques spécificités qui concernent plutôt les grands crus de Bordeaux, mais aussi de Bourgogne.

Vin de Table

C’est un vin standard, qui ne mentionne pas son origine géographique sur l’étiquette. Généralement il provient de coupages de vins venant de divers régions de France ou d’un mélange de vins venant de différents pays de la Communauté européenne. Par contre le coupage de vins avec un pays tiers est interdit.

Ce type de vin ne mentionne pas sur l’étiquette ni l’indication géographique ni nom du cépage utilisé. Il n’y a pas un critère qualitatif bien particulier à part les conditions fixées par la réglementation européenne, concernant la production et la commercialisation. Sur l’étiquette le producteur doit juste mentionner le volume, le taux d’alcool et l’embouteilleur comme l’a expliqué l’un des responsables travaillant dans la grande entreprise de négoce Raphaël Michel. Cette catégorie de vin, représente moins de 15 % des volumes totale produits en France.

Vin de Pays

En France, on dénombre 150 appellations de vin de pays, englobant toutes les zones productrices de vin. Une zone de production de vin de pays est bien sûr plus grande qu’un AOC, mais dont les restrictions sont plus souples. Ces vins ont une qualité ordinaire standard dont le producteur doit utiliser des cépages bien précis. Cette catégorie de vin ne représente que 25 % de la production total de vin en France. Ces vins sont soumis à des analyses et des tests pour être approuvés par le conseil interprofessionnel. Les vins de pays gagnent de plus en plus de l’intérêt spécialement à l’étranger.

Appellation d’Origine Vin De Qualité Supérieure

Dans le classement, le vin AOVDQS, vient juste après l’appellation AOC. Ils sont strictement contrôlés par l’institut national des appellations d’origine, INAO, qui prennent en considération la zone de production, le cépage, un faible pourcentage d’alcool, les méthodes de conduite culturale et de production. Toutefois, comme l’a bien expliqué Guillaume Ryckwaert propriétaire du négoce centenaire Raphaël Michel, cette appellation a disparu depuis la réglementation du 31 décembre 2011.

Appellation d’Origine Contrôlée (AOC)

Cette appellation garantissant la qualité supérieure du vin est soumise à une réglementation stricte. En effet, les contrôles couvrent les méthodes de culture et de la production, la localisation géographique, et le pourcentage d’alcool.. etc. Ces vins sont strictement analysés, contrôlés, et même dégustés par INAO.

 Stress et défenses immunitaires

 

   Réaction immunologique

Des études ont montré que le système immunitaire est relié au système neuro-endocrinien et au système nerveux autonome.

Le tissu lymphoïde est abondamment pourvu de nerfs du système nerveux autonome qui sont capables de libérer différents neuropeptides susceptibles d’agir directement sur la régulation de leucocytes et la réaction inflammatoire.

Les hormones neuro-endocriniennes libérées par le système nerveux central et les tissus endocriniens peuvent inhiber ou stimuler la fonction leucocytaire.

En raison de leur grande diversité, les agents stressants peuvent entraîner différentes modifications de l’activité du système nerveux autonome, de même que de subtiles variations dans la synthèse des hormones et des neuropeptides.

Toutes ces réactions possibles du système neuro-endocrinien et du système nerveux autonome peuvent interagir de façon à déclencher, affaiblir, intensifier ou interrompre une réaction immunitaire.

  Psycho-neuro-immunologie

La psycho-neuro-immunologie est l’étude des relations (et de leurs effets sur l’ensemble des résultats cliniques) entre le système neuro-endocrinien, les systèmes nerveux central et autonome et le système immunitaire.

L’activation du mécanisme de réaction au stress et l’ampleur de cette réaction dépendent de la façon dont chacun perçoit les événements et s’y adaptent.

Les perceptions, les idées et les pensées peuvent donc avoir de profondes conséquences neurochimiques et immunologiques.

De nombreuses études ont montré que la fonction immunitaire est affaiblie chez les personnes stressées.

Cet affaiblissement se montre par les signes suivants : baisse du nombre de leucocytes, insuffisance de la réponse immunitaire aux immunisations et diminution de la cytotoxicité des cellules tueuses naturelles.

Selon d’autres études certains traits de personnalité tels que l’optimisme et l’adaptation active ont des effets positifs sur la santé ou sur certaines mesures immunitaires particulières.

Les recherches poursuivies dans ce nouveau champ d’étude permettront de découvrir jusqu’à quel point et par quels mécanismes il est possible d’agir consciemment sur son immunité.

Voici une liste de signes et symptômes de stress, proposée par l’assurance “Filiassur” :

– Irritabilité généralisée, hyper excitation ou dépression.

– Sécheresse de la gorge et de la bouche.

– Besoin irrépressible de pleurer, de crier, de fuir ou de se cacher.

– Fatigue au moindre effort, perte d’intérêt.

– “Anxiété inexpliquée” sans raison, ni cause apparente.

– Bégaiement ou autre trouble d’élocution.

– Hyperactivité : allées et venues sans raison, impossibilité de rester immobile.

– Modification du cycle menstruel.

– Perte d’appétit ou appétit excessif.

– Coeur qui bat très fort.

– Comportement impulsif, instabilité affective.

– Incapacité de se concentrer ou de penser clairement.

– Tremblements, tics nerveux.

– Tension, agitation.

– Rire nerveux.

– Grincement des dents.

– Insomnie, cauchemars ou autres troubles du sommeil.

– Transpiration excessive.

– Fréquence accrue des mictions.

– Tension musculaire et migraines.

– Douleurs dans le cou ou dans le bas du dos.

– Usage accru du tabac.

– Toxicomanie et alcoolisme.

– Comportement perturbé.

– Transpiration excessive.

– Prédispositions aux accidents…

Filiassur assurance s’efforce jour après jour dans le but de vous fournir toujours des services de qualité.