Comment lutter contre le surpoids ? Comment modifier son quotidien ?

 

  Adopter de bons comportements alimentaires !

La première chose à faire, est de quitter les habitudes sédentaires, de changer ses comportements alimentaires, et d’augmenter son activité physique quotidienne.

Voici quelques conseils diététiques élémentaires proposés par un nutritionniste de Filiassur assurance !

En ce qui concerne les aliments, il faut penser aux grillades, à la cuisson vapeur ou en papillote, (cuisinez avec peu de matières grasses).

Il faut éviter les boissons alcoolisées ou sucrées, et choisir les viandes les plus maigres, comme le veau, la volaille, …

Il faut boire de l’eau à volonté, et manger des fruits et des légumes au moins 4 fois par jour (en conserve, cuits, crus ou surgelés).

Préférez les laitages type fromage blanc, ou yaourt, plutôt que la crème fraîche.

Il faut aussi, limiter la consommation des aliments à forts apports caloriques, comme les pâtisseries, les charcuteries, les sauces, beurre, certains fromages et les sucreries…

Prenez vos repas à des horaires réguliers, prenez un petit-déjeuner complet, ne sautez pas de repas, et surtout, évitez le grignotage.

  Comment améliorer les comportements alimentaires ?

Il existe des habitudes faciles à mettre en place : mangez suffisamment et lentement, soyez vigilant sur la taille des portions, évitez de manger debout, et diversifiez les choix alimentaires.

  Comment préparer ses achats ?

Pour répondre à cette question, Filiassur assurance vous propose un guide de conseils pratiques.

Voici quelques conseils : lisez bien les étiquettes d’information sur les emballages, prévoyez les menus pour le nombre de convives présents, faites une liste de course pour éviter le gaspillage (ça vous aide à faire des économies), vérifiez le taux de sucre et de graisse du produit, et évitez d’acheter les plats préparés (ils sont plus gras et plus sucrés).

 

 Améliorer sa santé grâce à l’activité physique !

L’activité physique joue un rôle très important, elle mobilise les graisses, augmente les dépenses énergétiques et sollicite les muscles.

Il est donc capital d’augmenter l’activité physique : faites du vélo, marcher, bouger, nager, essayez de réduire le temps d’inactivité (le temps passé devant l’ordinateur, la télévision…).

L’activité physique accroît la force musculaire, renforce les capacités respiratoires et cardiaques, réduit l’anxiété, permet d’avoir un sommeil plus réparateur, développe la bonne coordination des mouvements, et ralentit éventuellement, la perte de densité des os.

Elle réduit les risques d’apparition de certaines pathologies, comme l’obésité, les cancers, les maladies cardiovasculaires, diabète, l’ostéoporose…

Le manque des apports nutritionnels inappropriés, ainsi que l’activité physique peut favoriser leur apparition.

 

   Obésité : traitements

Un accompagnement psychologique par un professionnel de santé est souvent utile.

Il vous motive à perdre du poids et vous aide à améliorer l’estime de soi.

Dans les cas d’obésité extrême, une chirurgie bariatrique est recommandée.

Elle est réservée aux personnes âgées de 19 à 65 ans, qui ne présentent pas de risque opératoire particulier, et n’ayant pas de contre-indication d’ordre psychologique.

Il existe aussi, des opérations restrictives, qui limitent la capacité d’ingérer des aliments.

Et des opérations mixtes, qui consistent à court-circuiter une partie de l’intestin et de l’estomac.

Ce type d’intervention exige une bonne préparation psychologique et physique.