Le capital-investissement et ses leviers pour accélérer l’innovation

Le capital-développement et le LBO, un accélérateur d’évolutions favorables à l’innovation

Le LBO (Leverage Buy Out) est un montage financier qui permet le rachat d’une entreprise par le biais d’une société holding. Il existe plusieurs formes de LBO selon la situation du successeur. Si ce dernier fait déjà partie de l’entreprise, cette opération est appelée Management Buy Out (MBO), s’il est externe, il s’agit d’un Management Buy In (MBI). Il peut également s’agir d’une combinaison des deux, où les dirigeants internes rentrent en association avec un dirigeant externe. Dans ce cas, l’opération est appelée Buy In Management Buy Out (BIMBO). Enfin, l’opération s’appelle Owner Buy Out (OBO), si le dirigeant actuel rachète la participation des actionnaires minoritaires.

Les montages financiers des LBO dépendent de la dette utilisée. Les dettes seniors sont apportées par la banque et sont prioritaires lors du remboursement. Les dettes mezzanines sont remboursées en second lieu et sont fournies par les compagnies d’assurance et les fonds mezzanines. Les apporteurs de fonds reçoivent généralement une participation dans le capital de l’entreprise ou des obligations avec bon de souscription d’actions (OBSA) pour compenser le manque de liquidité de l’investissement effectué.

L’opération LBO comprend souvent plusieurs tranches de dettes ayant différentes modalités de remboursement et les apporteurs de fonds peuvent ainsi combiner différents types d’investissements (une dette senior, une dette mezzanine et un investissement en fonds propres) pour financer la transaction. Par ailleurs, le LBO permet à l’acquéreur d’avoir le contrôle de l’entreprise cible tout en minimisant son apport en fonds propres. En 2015, ces opérations n’ont concerné que 19, 8 % des entreprises financées, mais le montant affectés par opération étant généralement très élevé, ce qui a constitué la somme la plus élevée octroyée par les investisseurs pour soutenir ces opérations de transmission (65 % du montant total d’investissement en France).


Qu’est-ce qu’une société de gestion ? Quel est son rôle ?

Les sociétés de gestion de portefeuille sont des établissement de crédit (ou des entreprises d’investissement) ayant obtenu un agrément de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) pour fournir des services d’investissement. Elles sont donc des entreprises d’investissement qui gèrent des portefeuilles collectifs ou individuels d’instruments financiers pour le compte de clients.
Lorsque l’entreprise rencontre des difficultés financières, la société de gestion de portefeuille peut intervenir pour aider l’équipe dirigeante à redresser la situation financière de la firme.
A Plus Finance, une société de gestion indépendante, accompagne les PME déjà établies dans leurs activités. Elle bénéficie de trente ans d’expertise dans la gestion d’actifs non cotés, auprès d’une clientèle privée et d’institutionnels.
A Plus Finance intervient autour de cinq domaines d’expertise : la multigestion, l’immobilier, l’audiovisuel et le cinéma, l’investissement dans les jeunes entreprises innovantes, le capital-développement et la transmission.